Ici, on parle du web, du mobile et en plus on essaie d'approfondir… un peu !

[News] Google VS Apple – début 2012

[News] Google VS Apple – début 2012

Après avoir lu un article sur le blog Hteumeuleu nommé « Les révélations d’Android » et disponible à cette adresse, je me permets de vous en retranscrire une partie ici.

Cet article porte sur les différences entre Google et Apple et montre la « décadence » (le mot est fort je l’avoue) d’Android face à la firme à la Pomme.
Voici les quelques lignes que je tenais à vous faire parvenir, retraçant des évènements marquant pour Android en 2012 :

  • Larry Page a dit : « Je crois qu’Android était important pour Google. Je ne dirais pas que c’était crucial. » (source)
  • On a vu a quoi ressemblait le premier prototype de Google Phone en 2006, deux ans avant l’arrivée de l’iPhone.
  • Google espérait vendre 10 millions de tablettes et atteindre 33% de parts de marché en 2011 (source)
  • La Kindle Fire d’Amazon, une tablette Android dépourvue de tous les services de Google, est la plus populaire des tablettes Android avec plus de 54% de parts de marché (source)
  • Six mois après sa sortie, la dernière version d’Android ne représente que 4,9% de tous les téléphones Android. (source)
  • C’est la plus lente adoption d’Android, toutes versions confondues. (source)
  • L’opérateur Verizon a vendu au cours du premier trimestre 2012 plus d’iPhones que tous les modèles de téléphones Android confondus (source)
  • « Apple a capturé 73% des bénéfices de l’industrie téléphonique et Samsung a capturé 26%. HTC a pris 1%. Tous les autres ont perdu de l’argent. » (source)
  • En 2010, Google gagnait 2,5x plus d’argent avec iOS qu’avec Android. (source)

Afin d’expliquer ces quelques lignes, je vous précise quelques détails pour moi important :

  • Larry Page est le PDG de Google.
  • Verizon est une entreprise de télécommunications américaine.
  • Au final, il n’y a que 46% des tablettes Android qui sont véritablement sous Android, le Kindle Fire ayant totalement personnalisé son interface qui n’a plus rien à voir avec le système d’exploitation pour tablette. Même si techniquement les utilisateurs sont sur Android, ils n’ont en fait aucun attachement à son écosystème.
  • Le fait que 4.9% des téléphones sous Android seulement soit à jour amène des difficultés pour les développeurs d’applications qui ne peuvent profiter des dernières nouveautés. A noter que les utilisateurs mettent de moins en moins à jour leur mobile. Cela accentue encore les différences entre les différentes versions physiques de mobile.

J’extrapole bien sûr, mais tous ces points montrent surtout qu’Android survit et que sans Apple, nous n’en serions pas au niveau de qualité que nous connaissons aujourd’hui dans nos téléphone.

Kevin PoudoulecKevin Poudoulec

Kevin Poudoulec - Fondateur

Freelance dans la création de sites web, je me suis passionné par les médias sociaux et le Community Management. Apple addict, j'ai créé Web Social afin de partager mes connaissances dans ces domaines.

2 Commentaires

  1. Je rectifie un truc, ICS n’apporte pas grand chose réellement :0) sauf en tablettes. D’ailleurs comment Honeycomb a pu sortir du labo… bonjour les défauts
    donc mise à jour? mouais pas tellement pour les développeurs par contre pour l’utilisateur, il apporte des nouveautés dans les paramètres, simplifications de certaines tâches. Le reste n’est qu’enrobage pour les utilisateurs finaux

    par contre dire qu’Android survit, je n’en suis pas sûr et pour cause, les chiffres, la croissance sont là ! Par contre, il est absolument indéniable que sans Apple, le secteur aurait eu du mal à sortir du milieu pro puisqu’il me semble que Samsung voulait à l’origine se lancer dans l’optique de RIM pour sa gamme smartphones.

    • Je parle plus généralement lorsque je parle des développeurs qui se retrouvent en face d’OS non mis à jour et pas forcément d’ICS. Il faut se le dire, si l’utilisateur ne met pas à jour sa machine lorsque les changements se font à son niveau, il n’est pas du tout évident qu’il les fasse lorsque cette mise à jour ne touchera que les développeurs. Ou en tout cas il y a un « laisser aller » de ce côté là.

      Je suis d’accord que le fait de parler de survie est un peu fort. Toutefois, même s’il y a croissance – c’est un fait – il faut regarder quelle est la population touchée. Ceux qui se tournent vers Android sont souvent (attention je n’ai pas dis que c’était la seule raison c’est certain) attirés par le prix peu onéreux. Sachant que le prix du SGS3 est environ le même que celui de l’iPhone, ce n’est pas le cas pour une certaine gamme. De mon point de vue, avoir une croissance basée en grande partie sur d’anciens téléphones ou des téléphones bradés ne fait pas avancer la recherche et n’est donc pas vraiment signe de croissance.

      Il va falloir attendre ce que nous révèle le SGS3 et l’iPhone5 ;) .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>